Le mouvement Terre de Liens

Terre de Liens naît en 2003, de la convergence de plusieurs mouvements liant l’éducation populaire, l’agriculture biologique et biodynamique, la finance éthique, l’économie solidaire et le développement rural. Il devient un mouvement citoyen reconnu d’utilité publique qui préserve les terres agricoles afin d’y développer des usages solidaires respectueux des personnes et de l’environnement.

Le cœur de métier de Terre de Liens est la protection des terres par le développement pérenne d’activités agricoles soutenables, qui préservent les ressources naturelles. Le mouvement défend l’idée que la terre est un bien commun, c’est-à-dire quelque chose de si précieux qu’il mérite un changement fort de regard et de pratique dans les usages (agriculture biologique notamment) et dans la tenure (une propriété et une gouvernance partagées qui permettent une vigilance commune).

Terre de Liens est un mouvement citoyen, qui se donne comme objectifs de :

  • Préserver les terres agricoles pour qu’elles conservent leur vocation nourricière
  • Lutter contre la spéculation et l’accaparement foncier
  • Favoriser le développement d’une agriculture respectueuse de son environnement et pourvoyeuse d’emplois

Ses outils et actions

Terre de Liens réalise des opérations d’acquisition de fermes avec pour objectif de maintenir une activité agricole sur plusieurs générations. Des baux ruraux environnementaux sont signés avec les fermiers. On compte 140 fermes à l’échelle nationale.

Le mouvement Terre de Liens repose sur 3 piliers : 

  • La foncière Terre de Liens, une société d’investissement solidaire, qui collecte l’épargne auprès d’épargnants solidaires (label FINANSOL) pour acheter des fermes qu’elle met en location à des paysans
  • La Fondation Terre de Liens, reconnue d’utilité publique, qui accueille des dons et legs de biens fonciers agricoles et qui peut être un opérateur foncier partenaire des pouvoirs publics : collectivités locales et agences de l’eau notamment.
  • Le réseau associatif Terre de Liens développe des actions de sensibilisation, d’animation et d’accompagnement auprès de tous publics (agriculteurs, citoyens consomm’acteurs, collectivités locales, pouvoirs publics, acteurs économiques). 

Terre de Liens Midi-Pyrénées

Ses actions

  • Acquisition et gestion de bien et de foncier agricole : Terre de Liens Midi-Pyrénées compte 10 fermes. Sur chaque ferme est signé un bail rural environnemental ; véritable contrat social entre la société et les agriculteurs. TDL a acquis une vraie expertise sur le financement et la gestion sur le long terme de foncier agricole au service des acteurs locaux et des pouvoirs publics pour la protection des ressources naturelles. De plus, chaque ferme est un point d’ancrage pour rentrer en dialogue sur l’évolution vers des modèles agricoles soutenables, les enjeux fonciers…
  • Accompagnement du volet foncier des installations – transmissions : Terre de Liens est une porte d’entrée sur l’agriculture pour les porteurs de projets et identifié comme une ressource pour les propriétaires et cédants souhaitant transmettre leur foncier. Une dizaine de bénévoles sont impliqués dans l’accueil, l’orientation et l’accompagnement des porteurs de projets, la mise en relation entre offre et recherche de terres.
  • Sensibilisation et participation aux débat public : Terre de Liens est porteur d’une vision de l’agriculture incarnée dans des réalisations concrètes. Sa vocation est d’établir des ponts et de contribuer positivement au débat public. Les bénévoles sont nombreux à tenir des stands et à participer à des conférences ou débats.
  • Accompagnement des collectivités et des dynamiques territoriales : Terre de Liens est reconnu comme expert depuis plus de 10 ans sur les problématiques de maîtrise et d’usage du foncier.

 

Son équipe

En 2018, l’équipe de Terre de Liens Midi-Pyrénées c’est :

  • Un conseil d’administration avec une quinzaine de personnes
  • Deux salariés temps plein (Fabrice et Marine), une stagiaire (Cécile), un volontaire en service civique (Josian).
  • Une cinquantaine de bénévoles
  • 220 adhérents

 

Documents ressources

Rapport d’activités 2015

Rapport d’activités 2016

Rapport d’activités 2017