Propriétaire : Foncière TDL (Terre de Liens)

Montant et qualification de l’acquisition : 140 ha dont 80 ha de terres mécanisables, bergeries, stabulations, hangars

Lieux : Saint Affrique – Aveyron (12)

Production : Viande bovine, activités équestres/éthologie

 

 

 


 

Projet / Activité :

La ferme de Vispens se trouve au coeur de l’Aveyron et à quelques kilomètres de Saint Affrique, dans un hameau non spéculatif, écologique et solidaire. Le souhait du collectif est de partager des activités vivrières, artisanales, moyens de locomotion, ateliers… et l’expérimentation d’une nouvelle forme de propriété collective. Il vise également à s’inscrire dans une démarche de transmission et d’ouverture grâce à l’accueil de publics sur les activités du lieu : agriculture, pratiques culturelles et artistiques, projets associatifs, chantiers en écoconstruction… En 2010, une SCI et Terre de Liens se sont partagées l’acquisition de cette ancienne ferme pour rendre possible ce projet global. 

 

Ce sont maintenant Claire et Vincent qui se sont associés pour mener les activités de la ferme. On y trouve un élevage bovin et une ferme équestre éthique et pédagogique. 25 vaches Aubrac aux belles et longues cornes y côtoient une petite vingtaine de chevaux.  

 

 

 

 

Vincent s’occupe surtout de l’élevage bovin, des cultures de céréales et du foin qui nourrissent les vaches. Il a mis en place des pâturages tournants pour mieux valoriser les pâtures et la production fourragère. La viande bovine Bio est distribuée en vente directe, avec des livraisons une fois par mois sur le Saint Affricain et ses alentours et parfois à Millau, Alès et Montpellier.   (Pour commander, il faut réserver ici : http://www.fermeequestredevispens.fr/GAEC/reservation/  

 

 

Pendant ce temps, Claire anime la ferme équestre, son “ranch éthique” où l’éducation du cheval et la relation cavalier-cheval sont les principaux objectifs, ainsi que rendre aux chevaux leur place en milieu rural. Toute l’année, elle donne des cours d’équitation pour les enfants et l’été elle organise des balades à cheval et anime des colonies de vacances. Au-delà de l’équitation, c’est aussi un moyen de sensibilisation au milieu rural, à une agriculture respectueuse et au mode de vie du hameau : la découverte de l’éco-phyto, de l’écosystème de la ferme, d’une maison en paille, des toilettes sèches, des graminées et des hirondelles… Une vrai ferme-école ! En colonie, on y mange même des repas entièrement bio et locaux cuisinés sur place. Claire est également juge de Mountain Trail, elle a construit sur la ferme le seul Parc de Mountain Trail d’Aveyron : un parcours d’obstacles naturels qui permet de développer le relationnel entre cheval et cavalier. 

Les deux activités de la ferme se complètent bien, vaches et chevaux cohabitent sur de larges pâturages et espaces boisés.  

            

Les dernières nouvelles

Maintenant que l’activité de la ferme équestre est bien lancée, Claire et Vincent souhaitent faire quelques aménagements des bâtiments de la ferme. Ils souhaitent également développer l’accueil à la ferme, une envie présente depuis le début de leur projet. La création d’hébergements sur place permettrait aussi des stages équestres plus long.  Enfin, ils espèrent pouvoir bientôt créer des mares sur les terres, planter des arbres pour développer l’agroforesterie, et créer un poulailler pour accueillir des volailles. 

 

Historique TDL/ Pourquoi TDL ?

Le projet s’articule autour d’une reprise et conversion d’une ferme conventionnelle. Le message porté par ce projet est donc fort et est emblématique des enjeux de Terre de Liens.

De plus, l’enjeu politique sur l’accès au foncier dans le Larzac est ici important : la politique agricole locale (marquée par Roquefort) rend l’accès au foncier difficile.

Développer des activités agricoles diversifiées et innovantes dans une zone entièrement dédiée à Roquefort est donc un message fort. De plus, ce lieu témoigne d’une région dynamique, accueillant de nouveaux arrivants, agriculteurs ou non.

Ce projet est la parfaite illustration d’un accord entre les valeurs du groupe projet, des paysans et de Terre de liens.

 

 

 

 

 

 

2 Comments

    1. Bonjour Thierry
      Vous écrivez à Terre de Liens Midi Pyrénées (via le site) mais peut être serait il plus pertinent d’aller rencontrer directement les fermiers sur place ?

      Bien à vous
      Bertrand pour TDL Midi Pyrénées

      terredel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.