Un Pôle légumier Bio : nouveau projet sur la Haute Garonne

Un Pôle légumier Bio : nouveau projet sur la Haute Garonne

Partagez moi !

Un Pôle légumier Bio : nouveau projet sur la Haute Garonne

 

Partenaires depuis 2013 sur les jardins du Girou à Gragnague, Cocagne Haute-Garonne et Terre de Liens Midi-Pyrénées ont souhaité développer leurs actions en faveur de la transition agricole et alimentaire. Le lancement du Pôle légumier bio du Pays Tolosan, à Villemur-Sur-Tarn, appelé “les jardins du Bacayrou” marque une nouvelle étape dans cette ambition commune de changement d’échelle, pour des produits bio locaux accessibles à tous et un accompagnement vers les métiers de l’agriculture de demain. Ainsi, la Foncière Terre de Liens va devenir propriétaire d’un ensemble foncier de 18 hectares pour développer ce projet.



Porté par Cocagne Haute-Garonne, avec l’appui de Terre de Liens Midi-Pyrénées, le Pôle légumier bio du Pays Tolosan vise à faire émerger une troisième voie alliant production de légumes en volume (demi‐gros), agroécologie, consolidation et création d’emplois agricoles, solidarité, viabilité économique et résilience.

La coopérative Les jardins du Girou (déjà fermière de TDL sur les jardins du Girou à Gragnague), membre du réseau Cocagne Haute-Garonne, sera coordinatrice des activités et de la production sur le site. Elle sera fermière de Terre de Liens sur les terres et propriétaire du bâtiment et des serres déjà présents.

POURQUOI CE PROJET ?

Pour plus de légumes bio locaux dans nos assiettes, la production locale et les vocations manquent. Le modèle de micro-ferme en vente directe ne permet pas à lui seul de répondre à l’ampleur des besoins, laissant aux filières agricoles longues (et souvent lointaines…) l’approvisionnement des cantines. Par ailleurs, de nouvelles alliances sont à inventer pour faciliter l’accès de tou-te-s à une alimentation de qualité.

Un verger de pommiers en conversion Bio
des éléments de biodiversité à développer

UN ECOSYSTEME COOPERATIF

Le site de Villemur s’inscrit dans un projet plus global d’Ecopôle Alimentaire sur le Nord Toulousain, intégrant dans une logique d’écosystème coopératif territorialisé plusieurs sites et activités de :
- production agricole et expérimentations pour la transition agroécologique
- système mutualisé de logistique et de commercialisation de proximité
- accompagnement formation/emploi vers les métiers de l’agriculture et l’alimentation durables
- animation/sensibilisation des citoyens à la transition alimentaire.

Les partenaires de ce projet développé en lien avec le PETR du Pays Tolosan, porteur du Projet Alimentaire de Territoire sont les agriculteurs, les organisations professionnelles agricoles, les centres de formation agricole, les acteurs de la filière légumière, les collectivités locales, les associations et les citoyens.

OBJECTIFS A HORIZON 2026
- Produire 100 tonnes de légumes bio par an soit 7 000 repas chaque jour en restauration collective
- Proposer chaque année au moins 5 parcours d’accompagnement formation, insertion ou création d’activité pour des emplois agricoles pérennes (exploitants et salariés agricoles)
- Favoriser la conversion en légumes bio de 150 ha de grandes cultures
- Permettre à 15 agriculteurs de mutualiser outils et savoir‐faire à partir de ce pôle légumier bio

PARTENAIRES

Cocagne Haute-Garonne, Collectif Nourrir La Ville 31, PETR Pays Tolosan, SAFER Occitanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.