Plaidoyer sur le foncier agricole pour les municipales

 

 

Chaque d’année en France, 50 000 à 60 000 hectares de terres sont artificialisés et 200 fermes disparaissent chaque semaine. Nous assistons à une véritable hémorragie dans le monde paysan, alors même que la population à nourrir augmente. Les rendements céréaliers stagnent, malgré l’usage intensif des engrais et des pesticides, devenu insupportable eu égard aux pollutions engendrées et aux émissions de gaz à effet de serre.

Aujourd’hui, les citoyennes et citoyens n’acceptent plus cette situation et souhaitent mettre au débat public local les questions de préservation et de partage de la terre afin d’assurer une alimentation soutenable des territoires.

Les prochaines élections municipales doivent être le premier rendez-vous d’un engagement commun entre élu·e·s, citoyen.ne.s  et paysan.ne.s pour que la terre, sa préservation et son partage, relèvent d’une responsabilité commune.

C’est pour Terre de Liens un préalable qui doit permettre de ré-enclencher une croissance soutenable des emplois agricoles en engageant la relocalisation des approvisionnements alimentaires comme vecteur de mobilisation des forces vives des territoires. 

Les prochains mandats municipaux doivent être pensés et développés en faveur de l’accueil, de la formation et de l’installation, de nouvelles générations de paysans et de paysannes, via les politiques publiques intercommunales de développement économique et d’aménagement du territoire.

Les marges de manoeuvre territoriales existent : animation territoriale pour accompagner la transmission agricole, valorisation du patrimoine public, requalification de friches industrielles, densification des zones pavillonnaires….

 

Vous voulez  interpeller vos candidats sur la question du foncier agricole ?

Un kit de plaidoyer existe.

Un argumentaire 4 pages (ex. papiers au local TDL) - à télécharger en .pdf

Un courrier d'interpellation des candidat.e.s - à télécharger en format .docx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.