La Capelle Cabanac

La Capelle Cabanac

Partagez moi !

Lacapelle-Cabanac (46)

 

Propriétaire : Foncière Terre de Liens

Montant et qualification de l’acquisition : 3 ha de terres, 1 bâtiment agricole et d’habitation – 109 000 €

Lieu : Lacapelle Cabanac – Lot (46)

Production : Légumes et petits fruits

 

 


Projet / Activité :

Une synergie entre acteurs publics et privés…

En 2009, la municipalité de Lacapelle-Cabanac demande à Terre de Liens de l’accompagner dans l’aide à l’installation d’une activité agricole sur son territoire. Plusieurs montages impliquant de différentes manières la municipalité, Terre de Liens et les citoyens ont été proposés et débattus. Finalement, c’est la Foncière Terre de Liens qui a acquis l’ensemble du foncier (terres et hangar), puis a confié la gestion du bâti par bail emphytéotique de 30 ans à la municipalité afin de permettre à cette dernière d’assurer des travaux permettant notamment la création d’un logement. En septembre 2009, la municipalité publie un appel à candidats. 10 ans plus tard, elle fera la même chose pour installer un boulanger. Mais ça, c’est une autre histoire…

E, 2009, le GAEC les pays bio a lancé l’activité maraîchère sur le site de “malabrout” (mauvaise pâture en occitan, tout un programme…). Puis en 2019 Jérôme et Lucie ont décidé de se réinstaller quelques kilomètres plus loin sur un foncier plus adapté à la nature de leur projet.
Bon vent à eux !

 

Elvire et Sylvain, installés depuis l’été 2019, ont mûri leur projet d’installation pendant plusieurs années, à partir d’expériences de WWOOfing et de formations agricoles. Après avoir parcouru le Sud-Ouest à la recherche d’une ferme et suite à l’appel à candidature de la municipalité et plusieurs visites et rencontres avec le Conseil Municipal et les habitants, ils ont décidé de s’installer à Lacapelle-Cabanac.

Elvire et Sylvain s’installent…

Depuis l’été 2019, travaillent à leur manière les terres irriguées par l’eau du Lot. Ce printemps, l’installation des serres, outil si stratégique pour les maraîchers, a été retardée par la crise sanitaire. Entre retard de livraison et impossibilité de faire appel à de la main d’oeuvre bénévole pour un chantier d’installation collective, leur saison 2020 sera affectée par cette situation.
Néanmoins, malgré une installation récente, leur terre est déjà le reflet de leurs convictions : des planches de culture permanente et une grande diversité de légumes. La relocalisation n’est pas un mot creux pour eux : en plus des marchés à Lacapelle-Cabanac (lundi fin d’après-midi) et Monsempron-libos, ils envisagent de proposer leur production au regroupement pédagogique intercommunal à partir de septembre.

Pour en savoir plus sur le contexte local et la transition agricole et écologique sur le village de Lacapelle-Cabanac :
http://www.mairie-lacapelle-cabanac.com/la-transition-ecologique-et-sociale/lautonomie-alimentaire/les-maraichers

 

Pour en savoir plus sur les collectivités et Terre de Liens rendez vous ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.