Propriétaire : Foncière TDL (Terre de Liens)

Montant et qualification de l’acquisition : 140 ha dont 80 ha de terres mécanisables, bergeries, stabulations, hangars – 380 000€

Lieux : Saint Affrique – Aveyron (12)

Production : Viande bovine, fromages de chèvre et diverses activités économiques et vivrières

 

 

 


 


Projet / Activité :  Vispens est un collectif de personnes qui s’est organisé pour créer un hameau non spéculatif, écologique et solidaire, en lien avec une exploitation agricole diversifiée. Une SCI et Terre de Liens se sont partagés l’acquisition de cette ancienne ferme pour rendre possible ce projet global et redonner vie à ce lieu.

Ce projet est celui de l’expérimentation d’une nouvelle forme de propriété collective et non spéculative qui permet notamment d’installer au moins deux éleveurs, Florent et Renan qui pratiquent une agriculture paysanne et respectueuse de l’environnement. La diversification de l’activité agricole est bien évidemment envisagée pour ce lieu autonome : élevage bovin allaitant, transformation de lait de chèvres, mais aussi valorisation de terres maraîchères, élevage de volailles, châtaigneraie, apiculture.

Le souhait du collectif est de partager des activités vivrières, artisanales, moyens de locomotion, ateliers… dans un esprit de responsabilité individuelle et de solidarité.

Il vise également à s’inscrire dans une démarche de transmission et d’ouverture grâce à l’accueil de publics sur les activités du lieu : agriculture, pratiques culturelles et artistiques, projets associatifs, chantiers en écoconstruction…

Un ancien corps de ferme (800 m² à aménager), une vaste maison d’habitation et un terrain d’un hectare attenant au siège d’exploitation sont achetés par la société civile immobilière non spéculative “SC TERRE A VISPENS” pour la création d’un écohabitat solidaire. Ce projet d’habitat vise à rénover écologiquement ces bâtiments traditionnels, partager des espaces et des équipements communs.

Témoignage :

 

 “Notre projet est collectif, ouvert et non communautaire. Notre volonté est d’accéder de façon solidaire et non spéculative à un lieu qui va permettre à chacun de réaliser ses projets, tout en partageant le travail et les responsabilités dans un esprit égalitaire et coopératif. Nous pensons qu’il est indispensable que nos campagnes continuent à vivre réellement et pour cela il est nécessaire que de jeunes agriculteurs, mais aussi des familles, puissent s’installer dans les meilleures conditions.”

-Mathilde , Pauline , Renan , Florent , Laetitia, Philippe, Vincent, Jacques, Annie, Martin, Félice, Maël, Iliana, Pablo, Maël, Léo…-

Historique TDL/ Pourquoi TDL ?

Le projet s’articule autour d’une reprise et conversation d’une ferme conventionnelle. Le message porter par ce projet est donc fort et est emblématique des enjeux de Terre de Liens.

De plus, l’enjeu politique sur l’accès au foncier dans le Larzac est ici important : la politique agricole locale (marquée par Roquefort) rend l’accès au foncier difficile.

Développer des activités agricoles diversifiés et innovantes dans une zone entièrement dédiée à Roquefort est donc un message fort. De plus, ce lieu témoigne d’une région dynamique, accueillant de nouveaux arrivants, agriculteurs ou non.

Ce projet est la parfaite illustration d’un accord entre les valeurs du groupe projet, des paysans et de Terre de liens.

 

Aller plus loin…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.