Soutenez la ferme de Salelles-Rieucros, et recevez la publication “La terre, histoires de transmissions

Opération de Nöel : pour toutes actions ou dons pour la ferme de Rieucros, vous recevrez 2 publications ! (en savoir plus…)


 

Propriétaire : Foncière Terre de Liens

Montant et qualification de l’acquisition :
Salelles : Terres labourables, prairies, landes et bois : 52 hectares. Bâtiment d’habitation : 175 m². 7 bâtiments agricoles

Rieucros : 65 hectares : 28 ha de prairies, 6 ha labourables et 31 ha de landes et bois. Ferme, bergerie, salle de traite, granges – 290 000€ (en cours de collecte !)

Lieux : Saint Izaire (12)

Production : 300brebis laitières, en AOC Roquefort. Pain bio. Fourrage, céréales.

 

Faire un don

Soutenez la ferme de Salelles-Rieucros, et recevez la publication “La terre, histoires de transmissions

Nous enverrons la publication à toute personne ayant fait un don d’au moins 30€ ! (en savoir plus…)

 

 

Projet / Activité :

La ferme de Salelles-Rieucros est située à Saint-Izaire, en Aveyron. Nino, Ghislain, élèvent un troupeau de 300 brebis laitières (race Lacaune) en bio, pour la production de Roquefort (AOC) livré à la laiterie Papillon. Les meilleures agneaux (environ 50%) sont commercialisés à la coopérative UNICOR en bio à un poids vif à 30-40 jours compris entre 16 et 20 kg. Les autres ne sont pas vendus en bio et partent en conventionnel à l’engraissement (poids entre 13 et 16 kg).

Léa développe son activité de culture de céréales sur 3Ha, pour le transformer ensuite en pain bio. Léa travaille sur 3 ha : 1,5 ha de mélange de blé tendre de variétés anciennes et 1,5 ha de mélange de blé de variétés modernes. La mouture du blé en farine se fait à la ferme, avec un moulin à meule. S’en suit puis 2 jours de panification par semaine, le tout pour une production moyenne de 130kg de pain bio par semaine !

 

L’atelier brebis et pain sont bien complémentaires: le son est donné à manger aux brebis, le fumier des brebis enrichis le sol pour la culture du blé. Polyculture-élevage, ça fait sens!

La ferme de Salelles représente une soixantaine d’hectares, majoritairement des prairies, auxquels se sont rajoutés les 45 hectares de Rieucros, apporté en 2012 par Yves ancien associé du GAEC.

 

Témoignage :

Les paysans de Salelles

 

« Faire vivre trois personnes avec un troupeau de 300 brebis, c’est plutôt rare dans le Roquefort. Et il y a encore du potentiel sur d’autres productions pour installer d’autres personnes sur la ferme. »

-Nino- fermier à Salelles-Rieucros

 

 

 

 

Histoire :

Salelles-Rieucros

2008

En 2008, la ferme familiale d’Alain devient un collectif de travail. La volonté de pérenniser cet outil de travail sur le long terme est là, encore faut-il sécuriser le foncier…

2012

Yves rejoint le GAEC et y apporte 45Ha supplémentaire qui correspondent à Rieucros. l’ensemble des terres qu’ils louent sont mises en vente. Les trois associés proposent à Terre de Liens de racheter les terres et les bâtiments pour faire aboutir ce rêve d’une propriété collective, qui échappe à la spéculation …

2014

Terre de Liens, séduit par le projet de Nino et Alain, décide d’acquérir la ferme de Salelles, pour sécuriser le GAEC !

2015

Ghislain et Léa Cabal s’installent à Salelles et rejoignent le projet pour remplacer Alain qui part à la retraite et dans le but de créer plus tard un nouvel atelier de meunerie-boulangerie sur la ferme.

2016

Malheureusement, juillet 2016, Yves est victime d’un accident du travail, laissant sa famille et les autres acteurs du projet dans une profonde peine. Le projet est alors à reconsidérer dans son ensemble. L’espoir demeure, avec, en plus, la volonté de faire vivre cette belle exploitation en sa mémoire.

2018
Acquisition de Rieucros : Collecte en cours !

Acquisition de Rieucros : Collecte en cours !

Une promesse de bail est faite sur Rieucros, pour janvier 2018. Terre de Liens fait suite aux engagements de bail et décide d’acquérir Rieucros en janvier 2018 en continuité de la ferme de Salelles….La collecte est actuellement en cours : les fermiers comptent sur vous !

Historique TDL/ Pourquoi TDL ?

Il s’agit ici d’une transmission réussie, exemplaire, d’autant plus fort qu’il se situe dans une filière (le Roquefort) où les problématiques de transmission sont très présente :  55 % des exploitations agricoles ont un chef d’exploitation qui est âgé de plus de 55 ans. 30 % des exploitations agricoles à transmettre sans repreneur identifié. en savoir plus ici.

Le projet gagne également en pertinence du fait du rôle militant de Nino : il est représentant à la Confédération Paysanne de la filière Roquefort.

La notoriété en sud Aveyron de ce GAEC est importante. Son action dans la filière Roquefort en participant à la création de l’Organisation des Producteurs du Roquefort « GIE Les fleurines de Roquefort » (137 adhérents) est reconnue.

Cet achat Terre de Liens vient sécuriser les fermiers et la qualité de leurs productions (lait, viande, pain). C’est un projet d’acquisition emblématique du projet Terre de Liens !

Les 3 exploitants se reposent donc sur les 2 fermes : Salelles et Rieucros. Cette nouvelle organisation permet l’autonomie fourragère de l’exploitation.


C’est donc officiel : Rieucros est la 12e ferme Terre de Liens Midi Pyrénées ! Aidez nous, donnez.

Pourquoi faire un don ?

 

Faire un don

En ce moment : à partir de 30€ de don, recevez la publication “La terre, histoires de transmissions !

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.