Projet de loi foncière : rencontre dans les Pyrénées avec deux députés en juin 2018

Nous avons rencontré sur la ferme de La Hitte (Ariège) le député de la 1ere circonscription des hautes Pyrénées, Jean Bernard Sempastous, président de la commission parlementaire qui travaille sur ce sujet. Nous avons pu lui présenter le mouvement Terre de Liens et à bâton rompu sur les problèmes fonciers, les difficultés de transmission-reprise et leurs conséquences sur le maintien du dynamisme de l’agriculture, notamment sur les zones d’élevage en Montagne.
Terre de Liens, représentée par jean Morère, administrateur de Midi-Pyrénées/occitanie, participait à une réunion à propos du projet de loi foncière le 5 juin dernier à Tarbes, à l’invitation du député Jean-Bernard Sempastous. Dominique Potier, député de Meuthe et Moselle, agriculteur en gaec laitier bio, auteur de la loi sur l’accaparement des terres, était l’intervenant principal d’un débat animé par la préfète Mme Béatrice Lagarde. Il a écouté l’exposé des représentants de l’agriculture d’un département où la surface moyenne d’exploitation est une des plus faibles en France, et qui connaît de grandes difficultés pour installer des agriculteurs et voir se libérer du foncier. Faire évoluer le statut du fermage « sans tout casser », trouver des solutions pour améliorer les revenus des agriculteurs, améliorer les retraites…Dominique Granié, président de la Safer Occitanie, a abordé le portage, « l’agriculteur ne va plus pouvoir se payer la terre », citant Terre de Liens entre autres, et appelant au courage politique pour protéger le foncier nourricier. Jean-Louis Cazaubon, vice-président du Conseil Régional, a annoncé l’élargissement des compétences de l’établissement foncier régional aux terres agricoles. Pascal Augié de la DRAAF a insisté sur le pouvoir des élus territoriaux, qu’il faut sans doute soutenir dans l’utilisation d’outils de maîtrise (ZAC, PAEN), entre autres. « Il y aura des vents contraires » a souligné dans  sa conclusion Dominique Potier. Raison de plus pour les citoyens de se mobiliser ! A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.