Propriétaire : Foncière TDL(Terre de Liens)

Montant et qualification de l’acquisition : 60Ha de terres (1/3 de bois, 1/3 de landes, et 1/3 de prairies). Pas de bâti/habitation -153 400€ .

Lieux : Artigat – Arriège

Production : Plantes médicinales et petits fruits, élevage chevaux, recherche en traction animale

Projet / Activité :

Artigat, à une vingtaine de kilomètres de Mirepoix (09), est un village rural, dans un paysage de petites collines boisées et de terres agricoles. La ferme de Bonnelle, lieu d’habitation de Cathy et Jérôme, est en bordure d’une route secondaire assez fréquentée car elle constitue un des axes Toulouse-Andorre. Les terres de la ferme d’Arboes, situées à 1 km de leur maison, sont constituées de 20 ha de bois, 20 ha de landes et 20 ha de prairies. Ils y pratiquent diverses activités : plantes médicinales et petits fruits, élevage chevaux, recherche en traction animale.


Témoignage :

« Toutes les terres que nous avons reprises étaient en friches. Le seul débroussaillage du pourtour de la ferme nous a occupé pendant 80 heures. Les voisins nous voient beaucoup travailler et sont contents de voir que la ferme retrouve l’aspect qu’elle avait 30 ans auparavant. Un voisin nous apporte des taules pour le poulailler. Nos relations avec les autorités sont également très bonnes, les gens d’Artigat sont contents que la ferme en friche revive ».

Jérome – Fermier à Arboes

 

 

Historique TDL/ Pourquoi TDL ?

La mise en vente du domaine d’Arboes était une véritable opportunité pour permettre à une famille de développer son projet agricole.

Autour d’Artigat rayonnent plusieurs fermes utilisant la traction animale en agriculture biologique ainsi que l’association Prommata (Promotion du machinisme moderne agricole à traction animale).

Anciens salariés de cette association, Jérôme et Cathy ont souhaité développer un projet d’élevage et transformation de produits fermiers. Liés humainement et professionnellement au milieu de la traction animale, c’est tout naturellement que leur recherche s’est concentrée autour d’Artigat.

Ce projet de vie aux multiples facettes, Cathy, Jérôme et leurs trois enfants ont souhaité le faire porter par une propriété collective. C’est la garantie que ce domaine restera au profit d’une agriculture respectueuse de l’homme et de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.